Montréal, le 5 mars 2024 – À la veille du dépôt d’un budget « largement déficitaire », le Centre sur la productivité et la prospérité – Fondation Walter J. Somers (CPP) dépose la quatorzième édition de Productivité et prospérité au Québec – Bilan, dont le principal constat est clair : la politique industrielle du Québec est un échec et nuit à la croissance économique de la province.

« Depuis 25 ans, l’approche en développement économique du Québec est restée la même, explique Robert Gagné, directeur du CPP et coauteur de l’étude. Le gouvernement force le développement de créneaux qu’il juge prometteurs et cherche passivement à préserver des emplois dans des entreprises peu porteuses sur le plan de la productivité, de l’innovation et de l’investissement. Il en résulte un environnement économique peu stimulant qui tend à limiter la croissance économique au lieu de l’accélérer, avec les conséquences qu’on observe aujourd’hui ».