Montréal, le 6 octobre 2021 – Alors qu’il est en voie de contenir la pandémie de la COVID-19, le Québec est rattrapé par son manque de préparation face au vieillissement de sa population. Résultat : la province fait face à un problème de rareté de la main d’œuvre qui pourrait entraver sa reprise économique. « À la base, le problème du Québec est simple, déclare Robert Gagné, directeur du Centre sur la productivité et la prospérité – Fondation Walter J. Somers (CPP) et coauteur de l’étude. Son taux d’emploi est inférieur à celui de l’Ontario ou de la moyenne canadienne parce que sa population âgée de 60 ans et plus est moins présente sur le marché du travail. Le simple fait de ramener le taux d’emploi de cette tranche de la population à celui de l’Ontario permettrait théoriquement de combler la moitié des postes vacants de la province, ce qui donne un ordre de grandeur à l’ampleur du phénomène. »

Lire le communiqué