Montréal, le 12 juin 2024 — Alors que le gouvernement du Québec vient d’adopter la Loi modernisant l’industrie de la construction, le Centre sur la productivité et la prospérité — Fondation Walter J. Somers (CPP) dévoile une étude qui conclut que cette réforme ne suffira pas à améliorer la productivité réelle du secteur de la construction.

« L’industrie de la construction se trouve à un point décisif, explique Robert Gagné, directeur du CPP et coauteur de l’étude. Au cours des années précédentes, son incapacité à générer des gains réels de productivité a entrainé la formation d’une spirale inflationniste insoutenable considérant l’ampleur des besoins en infrastructures de la province. Si on ne parvient pas à inverser la tendance, l’onde de choc va dépasser les frontières de l’industrie, et c’est l’ensemble de l’économie qui va s’en ressentir ».