L’une des raisons avancées pour expliquer la faible croissance de la productivité canadienne est sa faible performance en matière d’innovation. Comme le savoir et les connaissances détenus au sein des entreprises et, plus précisément, au sein de la main-d’œuvre sont des déterminants importants du processus complexe de l’innovation, il est permis de penser qu’une augmentation de l’investissement en capital humain permettrait de favoriser et de stimuler l’innovation. Dans le contexte actuel marqué par un rapide changement technologique, la formation en entreprise (comme indicateur de l’investissement en capital humain) permet d’accumuler et d’utiliser de façon continue le savoir nécessaire à l’innovation. Dans cette étude, nous utilisons les données canadiennes de l’Enquête sur le milieu de travail et les employés de Statistique Canada sur la période 1999-2006 pour estimer l’impact des investissements de l’entreprise en formation sur sa performance en matière d’innovation. Nos résultats montrent un impact positif de la formation en classe et de la formation en cours d’emploi sur l’innovation.

Dostie, B. et J. Paré, Formation parrainée par l’employeur et performance en innovation, Centre sur la productivité et la prospérité, HEC Montréal, février 2013.

Lire la publication