Carroussel4

Quels moyens et stratégies les entreprises qui croissent adoptent-elles pour soutenir leur expansion? Quels sont les environnements et les milieux les plus propices à leur développement? Quels programmes doit-on mettre de l’avant pour favoriser l’émergence de ces entreprises? Voilà le type de questions auxquelles tente de répondre une série de publications dévoilées par le Centre sur la productivité et la prospérité (CPP) de HEC Montréal.

« Les entreprises en forte croissance créent plus de 75 % des nouveaux emplois dans les pays industrialisés et enregistrent un taux de croissance supérieur à 20 % pendant au moins trois années consécutives, explique Louis Jacques Filion, coordonnateur du projet et professeur-titulaire de la Chaire d’entrepreneuriat Rogers-J.-A.-Bombardier à HEC Montréal. Pas étonnant que depuis la crise financière de 2008, ces entreprises suscitent tant l’intérêt des pouvoirs publics qui cherchent à dynamiser leur économie. Dans l’optique d’offrir des pistes de réflexion aux personnes qui voudront élaborer des politiques et des programmes pour stimuler et soutenir la croissance, les études présentées aujourd’hui offrent une synthèse réflexive des recherches les plus pertinentes réalisées sur la question de la croissance. De plus, ces documents présentent une synthèse unique des principaux programmes de soutiens à la croissance des entreprises mis en place dans une quinzaine de pays de l’OCDE au cours de la dernière décennie. »

Les conclusions de cette réflexion approfondie menée par des chercheurs venant de champs de spécialisation différents et complémentaires sont aujourd’hui présentées dans une série de sept cahiers portant sur la Croissance des PME. Cette série s’adresse tant au preneur de décisions qu’au dirigeant qui aspire à faire croître son entreprise ou encore au consultant en quête des meilleurs conseils.

Le premier texte, rédigé par Ondel’ansek Kay, présente un examen des principaux écrits de recherche sur le sujet. Pour en savoir plus : Kay, Ondel’ansek, Les PME à forte croissance : Examen de la documentation de recherche, Centre sur la productivité et la prospérité, HEC Montréal, septembre 2014.

Le second texte, rédigé par Mihai Ibanescu, traite de statistiques et de certains concepts qui permettent de mieux comprendre comment se produit la croissance. Pour en savoir plus : Ibanescu, Mihai, Entreprises en croissance : statistiques, informations et considérations généralesCentre sur la productivité et la prospérité, HEC Montréal, septembre 2014.

Le troisième texte, rédigé par Pierre-André Julien, présente une réflexion sur les composantes et les processus de la croissance. Pour en savoir plus : Julien, Pierre-André, Les défis de la croissance des entreprises québécoisesCentre sur la productivité et la prospérité, HEC Montréal, septembre 2014.

Dans le quatrième texte, Julien suggère, sous la forme d’un sommaire exécutif de quelques pages, une synthèse de moyens pour multiplier les gazelles. Pour en savoir plus, Julien, Pierre-André, Comment multiplier les gazelles, Centre sur la productivité et la prospérité, HEC Montréal, septembre 2014.

Dans le cinquième texte, Sylvain Mélançon, montre un survol des principaux programmes de soutien aux PME mis en place au Québec et suggère des pistes pour la conception de nouveaux programmes de soutien à la croissance. Pour en savoir davantage : Mélançon, Sylvain, Intervention gouvernementale, programmes et propositions pour les PME en forte croissance du Québec, Centre sur la productivité et la prospérité, HEC Montréal, septembre 2014.

Kaven Joyal a analysé bon nombre de rapports de l’OCDE sur la croissance. Reprenant le concept d’écosystème entrepreneurial suggéré par Daniel J. Isenberg (Harvard Business Review, juin 2010), Joyal suggère des pistes pour concevoir des politiques de soutien aux entreprises en forte croissance. Pour en savoir davantage : Joyal, Kaven, Politiques pour soutenir les entreprises à forte croissance : Le design d’un écosystème entrepreneurial : Examen réflexif de la documentation, Centre sur la productivité et la prospérité, HEC Montréal, septembre 2014.

Dans le septième et dernier texte, Louis Jacques Filion complète les suggestions apportées dans les textes précédents en suggérant des pistes additionnelles pouvant servir à élaborer des programmes pour informer et sensibiliser à la croissance, puis pour soutenir la croissance. La conclusion soulève des alternatives à la croissance. Pour en savoir davantage : Filion, Louis Jacques, Croissance des entreprises : Enjeux, défis, information et scénarios de soutien, Centre sur la productivité et la prospérité, HEC Montréal, septembre 2014.

Parallèlement à la série, deux annexes sont proposées de manière à présenter une synthèse de la recherche sur le sujet. La première annexe propose une synthèse d’une étude menée par les membres du Groupe de Travail sur les PME et l’Entrepreneuriat de l’OCDE auprès de 17 pays. Le but de cette étude était d’accroître la connaissance : 1) sur les facteurs d’innovation pouvant servir de levier à la croissance, et 2) sur les mesures appropriées permettant de créer davantage d’entreprises à forte croissance. Pour en savoir davantage : Joyal, Kaven, Rapport synthèse : Forte croissance, innovation et soutiens des gouvernements, Centre sur la productivité et la prospérité, HEC Montréal, septembre 2014.

La seconde annexe  propose une synthèse d’un rapport de l’OCDE qui dresse un portrait de politiques et programmes spécifiques adressant la forte croissance des entreprises dans certains pays de l’OCDE. Pour en savoir davantage : Joyal, Kaven, Rapport synthèse : Analyse internationale des programmes publics de soutien aux entreprises en forte croissance, Centre sur la productivité et la prospérité, HEC Montréal, septembre 2014.