Voir en ligne
Le bulletin

Montréal, le 5 avril 2017 – Malgré un contexte favorable pour les finances publiques de la province, la santé économique du Québec demeure précaire selon la plus récente édition de Productivité et prospérité au Québec – Bilan, produit annuellement par le Centre sur la productivité et la prospérité – Fondation Walter J. Somers.

Selon les auteurs du rapport, on ne doit pas sous-estimer les conséquences de ce retard économique. « Les Québécois sont directement touchés par la faible prospérité économique du Québec, avance Robert Gagné, directeur du Centre. L’exemple le plus éloquent est celui du revenu disponible. En conséquence d’une croissance économique particulièrement faible au cours des 34 dernières années, la province se classe désormais bonne dernière en matière de revenu disponible. C’est donc dire qu’en moyenne les Québécois disposent de moins d’argent pour consommer ou épargner que les habitants des autres provinces canadiennes ».

Téléchargez l’étude pour en apprendre davantage.

514 340-6449
info.cpp@hec.ca
www.hec.ca/cpp