Source : La Presse

Dans le cas du CHUM et du CUSM, ce sont des contrats de compromis inefficaces et coûteux.

On s’agite beaucoup ces jours-ci autour du dernier rapport du vérificateur général du Québec concernant le mode de réalisation des hôpitaux universitaires de Montréal (CHUM et CUSM). Selon le vérificateur général, le mode de construction et d’entretien en partenariat public- privé (PPP) serait moins avantageux que le mode traditionnel entière- ment public. Le seul hic avec toute cette agitation est que ni le CHUM ni le CUSM ne sont construits en véritable mode PPP.